Accueil Dossiers Drogue & prostitution Nos actions Media Le Comité Participer Journaliste? Vidéo Elections Archives Contact NL >>
© Comité Alhambra 2018 - www.comitealhambra.be - www.facebook.com/quartieralhambra - comitealhambra@gmail.com
Comité Alhambra
Survol des promesses faites par les hommes et les femmes politiques depuis 1999 concernant la lutte contre les nuisances liées à la prostitution de rue 1999 - 2018 Depuis des dizaines d’années, le Quartier Alhambra subissent des nuisances provoquées par la prostitution de rue. Depuis la création du Comité Alhambra en 1999 déjà, nous essayons au travers d’un dialogue avec toutes les instances concernées d’arriver à ce que ce problème de racolage trouve une prise en charge globale. 2018: Rudi Vervoort (PS) / Philippe Close (PS) / Els Ampe (Open VLD) / Bianca Debaets (CD&V) / Bart Dhondt (Ecolo/GROEN!) ‘Alhambra, zone d'action prioritaire de la police dans les mots et dans les chiffres, affirme Philippe Close’ - RTBF - 11/09 Depuis la dénonciation, images à l'appui, par des riverains de faits répétés de trafics de drogue et autres, au début du mois d'août dernier, le quartier de l'Alhambra, au centre de Bruxelles est devenu une zone d'action prioritaire de la police, a affirmé lundi soir le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close. ‘Alhambra, zone prioritaire de la police dans les mots et dans les chiffres, affirme Close’ - Le Soir - 10/09 Cela se traduit par des actions quotidiennes conjointes de différents services de police, en uniforme et sans uniforme, pour contribuer à la prise en flagrant délit, a-t-il expliqué. Le bourgmestre a par ailleurs signé un arrêté pour autoriser l’organisation de contrôles systématiques d’identité depuis la mi-août. Close: 'Politie pakt Brusselse Alhambrawijk prioritair aan': 11/09 ... ‘Close verzekerde dat er sowieso dagelijks politie aanwezig is in de bewuste wijk, zij het in uniform of in burger. Sinds 16 augustus zijn de controles in de wijk wel opgevoerd. "De Alhambrawijk is prioritair actiegebied", verzekerde Close tijdens de gemeenteraad.’ ... ‘Close wil spuitruimte voor druggebruikers openen in 2019’ - Bruzz - 29/08 'We moeten dappere keuzes durven maken”, zegt Close, die in een spuitruimte de oplossing ziet om buurten zoals de Alhambrawijk te verlossen van de overlast van druggebruikers. VIDEO: ‘Le bourgmestre Philippe Close veut ouvrir une "salle de shoot" à Bruxelles en 2019’ - RTBF - 28/08 ... 'Ces salles de consommation sont également une réponse aux nombreuses plaintes exprimées ces dernières semaines (dans le quartier de l'Alhambra). Des riverains avaient publié sur les réseaux sociaux, les images de consommation de drogues en rue, parfois juste sous leurs fenêtres.'... VIDEO: Het Brusseldebat: ‘Verbied bedelen met kinderen en straatprostitutie’ - Bruzz - 04/09 Ook over het thema van veiligheid gingen de kopstukken in Brussel-Stad in debat. Groen-kopstuk Bart Dhondt kaart de problematische situatie in de Alhambrawijk aan, maar het idee van Bianca Debaets (CD&V) om een gedoogzone voor straatprostitutie in te richten kan niet op bijval rekenen van Els Ampe (Open VLD). “Het gerecht moet optreden.” ‘Vervoort wil Villa Tinto voor prostitutie’ - Bruzz - 18/04 “We moeten een globale aanpak vinden”, zegt hij aan BRUZZ. “Daarom ga ik met de betrokken verenigingen en de gemeenten samenzitten in werkgroepen, in het kader van het Gewestelijk preventieplan”. Maar ook de aanpak van straatprostitutie moet helder. “Wat de politie nu in de Alhambrawijk doet, is een eerstelijnsantwoord.” 2017: Yvan Mayeur (PS) / Bianca Debaets (CD&V) / Philippe Close (PS) ‘Bruxelles-Ville : Rencontre stérile entre Philippe Close et les travailleurs du sexe’ - DHNet.be - 20/11 'Je leur ai expliqué que le nouveau règlement a été voté à l’unanimité par l’ensemble des partis du conseil communal, ce qui est assez rare. Aujourd’hui, nous sommes en train d’appliquer ce règlement et il n’est pas question de revenir dessus. La situation actuelle n’est plus tolérable", a commenté Philippe Close. ‘CD&V wil megabordeel in Brussel’ - Het Nieuwsblad - 29/08 Brussels staatssecretaris en gemeenteraadslid Bianca Debaets pleit voor een gecontroleerd megabordeel naar Antwerps model. “Beter zoiets dan de ellende van nu.” ‘Prostitution: la police fait son grand retour à Bruxelles’ - DHnet.be - 21/08 Philippe Close: 'Notre message est clair : nous voulons éradiquer la prostitution dans le quartier Alhambra. Il n’est désormais plus question de la tolérer. Cela peut durer pendant six mois, un an voire même trois ans, on ne lâchera rien !' "Moi bourgmestre, il n’y aura jamais de Villa Tinto à Bruxelles. J’ai une vraie opposition idéologique et politique par rapport à ce type de projet. Je suis derrière le combat des femmes, absolument. Je suis également pour la pénalisation de clients. J’en profite pour adresser un message aux associations concernées : qu’elles ne comptent pas sur moi pour être le sparadrap de la misère humaine.” De Standaard: ‘‘De hoofdstad heeft geen globale visie op prostitutie' ‘ ... Zo onderneemt Yvan Mayeur, de PS-burgemeester van de stad Brussel, stappen tegen de Belgische staat om het toch mogelijk te maken sneller GAS-boetes uit te schrijven tegen pooiers en prostituees ...’ ‘Door een gebrek aan coördinatie en gemeenschappelijk belang neemt geen enkele burgemeester volledig zijn verantwoordelijkheid op', zegt Adriaenssens. Dat vindt ook Bianca Debaets (CD&V), Brussels staatssecretaris voor Gelijke Kansen. ‘Aan dezelfde tafel zitten en samen nadenken, gebeurt niet.’ 2016: Bianca Debaets (CD&V) ‘La Capitale’: Bianca Debaets plainde pour une Villa Tinto à Bruxelles’ «Dégager la prostitution de la rue et la rassembler dans un seul endroit centralisé et bien supervisé. La Villa Tinto d'Anvers, où on retrouve à la fois un poste de police et une antenne d’encadrement social, peut certainement servir d'exemple. » a déclaré la conseillère communale Bianca Debaets qui a abordé le sujet hier lors du Conseil communal de la Ville de Bruxelles. 2014: Yvan Mayeur (PS) ‘RTBF’: Eros center à Bruxelles: pas une bonne idée disent les associations La ville de Bruxelles cherche un bâtiment ou un morceau de rue qui pourrait accueillir un Eros Center sur le modèle de la Villa Tinto à Anvers. ‘De Standaard’: Brusselse burgemeester heeft plannen voor megabordeel Op een overlegvergadering met bewoners van de Alhambrawijk in Brussel heeft burgemeester Yvan Mayeur (PS) voorgesteld om te starten met een prostitutiezone geïnspireerd op de Antwerpse Villa Tinto. ‘Brusselnieuws’: Stad Brussel verbant prostituees uit Alhambrawijk Vanaf vrijdag 28 maart mag er niet meer getippeld worden in de Alhambrawijk.  Dat heeft Brussels burgemeester Yvan Mayeur (PS) beslist. De prostituees krijgen een nieuwe zone rond de Albert II-laan, de Antwerpselaan en de Boudewijnlaan. Eerdere pogingen om de prostitutie in te dijken van voorganger Thielemans leverden weinig op. 2013: Joëlle Milquet (CDh) ‘De Standaard’: Milquet wil strengere toepassing prostitutiewetten Op korte termijn moet erop worden toegezien dat de regels worden nageleefd, aldus nog Milquet. ‘Daarvoor moeten de parketten meewerken, maar ook de politie en de lokale besturen. De burgemeesters zouden etablissementen kunnen sluiten waar er sprake is van pooierschap en uitbuiting.’ 2012: Marion Lemesre (MR) / Els Ampe (Open VLD) / Alain Courtois (MR) / Frédérique Ries (MR) / Freddy Thielemans (PS) ‘Le Soir’: Thielemans veut éradiquer la prostitution de rue Le bourgmestre de la Ville, Freddy Thielemans (PS), annonce vouloir éradiquer la prostitution de rue et … prendre les dispositions réglementaires à cette fin. ‘Brusselnieuws’: GAS-boetes tegen prostituees in Alhambrawijk Burgemeester Freddy Thielemans (PS) wil straatprostitutie en de daarbijhorende overlast weg uit de wijk. ‘Belga’: Thielemans veut interdire la prostitution dans le quartier Alhambra Le bourgmestre socialiste de Bruxelles s'apprête à soumettre au conseil communal un nouveau règlement pour interdire la prostitution de rue dans le quartier Alhambra. ‘TV Brussel’: liberalen gecharmeerd door Antwerpse megabordeel De Brusselse MR en Open VLD willen de straatprostitutie in enkele buurten aanpakken. Bij voorbeeld in de Alhambrawijk, waar prostituées en klanten voor te veel overlast zorgen. Op zoek naar mogelijke oplossingen, zijn de liberalen donderdag naar het Antwerpse Schipperskwartier getrokken. Marion Lemesre: ‘Le MR plaide pour la mise en oeuvre d'un Plan de lutte contre la prostitution de rue en Région bruxelloise, parmi les axes d'une politique efficace de lutte contre la traite des êtres humains. Comment ? Les députées Marion Lemesre, Frédérique Ries (MR) et Els Amp (VLD) ainsi que le Sénateur bruxellois Alain Courtois sont partis étudier l'exemple de la Ville d'Anvers.’ ‘Le Soir’ : La lutte contre la prostitution de rue Les groupes de l'opposition MR et Open VLD à la ville de Bruxelles inscrivent la lutte contre la prostitution de rue dans leur programme et s'engagent à en faire un point essentiel de l'accord de la prochaine majorité communale. Pour Alain Courtois, « il ne s'agit pas ici d'ouvrir un débat de fond sur la prostitution, mais de développer des outils pratiques pour lors inexistants. Le règlement de police de la ville de Bruxelles ne dispose d'aucun article spécifique à la prostitution. Je veux que les riverains, notamment ceux du quartier Alhambra, puissent se sentir en sécurité dans les rues du centre. » 2011: Pascal Smet (SPa) / Marion Lemesre (MR) / Céline Fremaul (CDh) / Charles Picqué (PS) / ‘Le Soir’: La prostitution, (toujours) le bordel ’La prostitution, c'est le bordel », titrait Le Soir du 1er avril 2009 pour illustrer une enquête présentée par Pascal Smet (SP.A), alors ministre en charge de la Politique du bien-être (sic) à la Commission communautaire commune (Cocom). Deux ans plus tard, rien n'a changé. L'étude n'a pas été réactualisée et nous pouvons reproduire sans retouche l'infographie qui recensait à l'époque les foyers et les différents types de prostitution dans la capitale. Le débat sur la prostitution a pourtant repris vigueur ces derniers temps. Au conseil communal de la Ville de Bruxelles, où Marion Lemesre (MR) s'est inquiétée de la transformation du quartier de l'Alhambra en véritable « Eros Center à ciel ouvert » ! Au Parlement régional, où la députée CDH Céline Fremault a interpellé le ministre-président Charles Picqué (PS).   Laquelle Céline Fremault a encore organisé, pas plus tard que la semaine dernière, une conférence sur la prostitution et la lutte contre la traite des êtres humains, en présence de Gunilla Ekberg, avocate et ancienne porte-parole du gouvernement suédois, pays qui interdit l'achat de services sexuels et pénalise les clients comme les proxénètes depuis 1999. A cette occasion, Céline Fremault a rappelé la position du CDH sur le sujet : la prostitution doit être abolie car elle constitue une atteinte à la dignité humaine… Mais on ne pourra pas éternellement faire l'économie du débat à Bruxelles. A entendre Charles Picqué, il s'agit d'une « problématique éminemment complexe, qui exige une approche multidisciplinaire ». Entendons : une collaboration entre tous les niveaux de pouvoir, des communes au Fédéral, de la Région aux Communautés. Et ça, ce n'est sans doute pas pour demain. 2009: Freddy Thielemans (PS) / Pascal Smet (SPa) ‘Le Soir’: La prostitution, c’est le bordel « Pour mieux encadrer la prostitution sous ses différentes formes, nous devons mettre en place une politique intégrale qui réunit tous les acteurs concernés : le gouvernement bruxellois, les bourgmestres, la police, les deux ministres bicommunautaires », plaide Pascal Smet. Qui suggère par ailleurs la nomination d'un « Monsieur Prostitution » qui serait chargé de coordonner l'action des pouvoirs publics. Car même si la Belgique est plutôt « abolitionniste », le ministre estime qu'on ne peut plus tolérer sans rien voir. ‘Le Soir’: Trois cents caméras scruteront la ville Freddy Thielemans: 'Ces caméras seront installées dans des quartiers ciblés et devront aider à lutter notamment contre les dépôts clandestins ou la prostitution souvage'. 2007: Freddy Thielemans (PS) / Marion Lemesre (MR) ‘La Libre Belgique’: interpellation de Mme Marion Lemesre 'Il serait temps de donner un autre signal au quartier par la mise en place d'un plan global de lutte contre la prostitution' Marion Lemesre La chef de groupe MR au conseil communal de Bruxelles-Ville a interpellé lundi soir la politique du 'laisser faire' du college PS/CDH qui 'n'enraye en rien' la prostitution de rue à Bruxelles, en particulier dans le quartier Alhambra. 2006: Freddy Thielemans (PS) / Joëlle Milquet (CDh) / Marie Nagy (ECOLO / GROEN!) Entretien avec Joëlle Milquet (CDh) Madame Milquet est persuadée que la prostitution de rue n’est pas compatible avec un quartier résidentiel, mais qu’une zone d’existence doit être trouvée éventuellement. Entretien avec Marie Nagy (Ecolo - Groen!) ‘Malgré que la prostitution n’est pas interdite, elle peut être sanctionnée : travail au noir, racolage et souteneur sont interdits. Et naturellement la traite des êtres humains doit être combattue.’ Enquête partis politiques: septembre 2006: quel avis sur la prostitution de rue dans le quartier? ‘Brussel deze Week’: Prostitutieprobleem in Alhambrawijk blijft Het comité signaleert ook een nieuwe groep prostituees die zich naast de KVS posteren. Misschien had dit voorkomen kunnen worden als de camera waarvoor de stad twee jaar geleden geld werd vrijgemaakt, ondertussen ook geplaatst was? Alhambra vindt dat het stadsbestuur laks optreedt tegen prostitutie in een woonbuurt. ‘La Dernière Heure’: 2 500 euro par chambre Freddy Thielemans le martèle suffisamment fort: il veut mettre tous les moyens légaux en sa disposition pour mettre fin à l prostitution de rue et la traite des êtres humains à Bruxelles. Des moyens qu’il juge néanmoins limités. ‘Brussel deze Week’: Alhambra laakt goednieuwsshow van burgemeester Thielemans De burgemeester maakt zich sterk dat de politie de strijd tegen de mensenhandel aan het winnen is. In 2004 kon de politie 52 pooiers oppakken. En vorig jaar leidde de strijd tegen de straatprostitutie tot 173 uitwijzingen. ‘De Vijfhoek’: Prostitutie en mensenhandel Wat betreft de prostitutie dringt burgemeester Thielemans aan op een federaal debat over het statuut van de prostituees, zodat bepaald kan worden hoe een lokale overheid zoals de stad moet gaan handelen 2004: Freddy Thielemans (PS) / Philippe Close (PS) ‘De Morgen’: Europese ambtenaren hebben banden met prostitutiehotel’ Onder druk van de bewoners noemt burgemeester Freddy Thielemans zich al een tijdje vastbesloten om de straatprostitutie uit de woonwijk te bannen. ‘Er is een verschil tussen vitrines en straatprostitutie’, vertelt Philippe Close, kabinetschef van de Brusselse burgemeester. ‘Vitrines kun je gedogen en reguleren maar straatprostitutie woekert en is vooral een proleem van mensenhandel. We tolereren het dus niet, en al helemaal niet in een woonwijk.’ ‘Brussel deze Week’: Vijf jaar later en de hoeren zijn er nog Het cynisme viert hoogtij telkens als de burgemeester ter sprake komt. Griet Steyaert herinnert zich nog die ene keer, enkele jaren geleden, dat Thielemans haar op het stadhuis ontvangen had en haar beloofde zijn plan van aanpak op papier te zullen zetten. “Ik wacht nog steeds op zijn brief,” zegt Steyaert. “Jij mocht tenminste naar het stadhuis,” repliceert een ander. “Toen ik een afspraak vroeg, kreeg ik een briefje in mijn handen gestopt met de spreekuren van Thielemans in een of ander café. De burgemeester van de hoofdstad van Europa moet je dus gaan zoeken in een café.” ‘La Libre Belgique’: La prostitution sans droit de cité? Au cabinet du bourgmestre PS, Freddy Thielemans, on proteste. «On s'occupe de ce quartier depuis deux ans. L'objectif est d'éradiquer le problème dans les endroits habités, mais il est illusoire de vouloir tout résoudre en quelques mois. Les gens ont raison de se plaindre, mais on essaie de trouver des solutions humaines par rapport aux filles prostituées, qui sont les premières victimes de la traite.» 2003 : Freddy Thielemans (PS) ‘De Markten’: Burgemeester Thielemans beloofde op de vergadering aan zowel het buurtcomité Alhambra als aan het buurtcomité Nieuwland de zaak spoedig ten gronde te onderzoeken en oplossingen voor te stellen. Dat "spoedig" bleek gerelativeerd moeten worden. Alhambra had zo'n acht weken voor het debat reeds een onderhoud met de burgemeester die toen binnen de vier weken schriftelijk vervolg beloofde. Hij beloofde het nogmaals tijdens het debat. Zo'n twee maanden na het debat kwam er tijdens een gesprek de derde belofte. 1999 : Xavier de Donnéa (MR) ‘Brussel deze Week’: In de afgelopen vijf, zes jaar namen de politie en het gemeentebestuur af en toe wel eens een halfslachtige maatregel om de overlast in te dijken. Zo deed de vorige burgemeester, De Donnéa, een poging om de rendez-voushotels in de buurt – dé reden waarom de meisjes zich rond de KVS ophouden – te laten sluiten.