Accueil Dossiers Drogue & prostitution Nos actions Media Le Comité Participer Journaliste? Vidéo Elections Archives Contact NL >>
Comité Alhambra
© Comité Alhambra 2018 - www.comitealhambra.be - www.facebook.com/quartieralhambra - comitealhambra@gmail.com

Le Comité

Le Comité Alhambra est né en avril 1999 après qu’un grand

nombre d’habitants ait exposé le ras de bol des nuisances

liées à la prostitution de rue sauvage, au cours d’une

réunion organisée par un certain nombre d’habitants.

Le Comité doit sa dénomination multiculturelle au théâtre de l'Alhambra, sis

antérieurement dans la rue du Cirque, qui fut malheureusement démoli durant les

années '70.

Le Comité Alhambra s'est fixé pour but d'améliorer la vie dans le quartier et de

défendre les intérêts des habitants et commerçants, pas seulement envers les

autorités mais aussi en ce qui concerne les gens du quartier entre eux.

Il est aussi important pour le Comité d'être multiculturel, sans croyances spécifiques

ou couleurs politiques afin d'exister ensemble.

Le dialogue est l'outil principal de notre Comité. Toute l'organisation du Comité

repose sur la mise en commun d'énergies de certains habitants (aussi bien

commerçants, propriétaires qu'habitants effectifs) du quartier et ceci sur base de

volontariat.

Question & Réponse: le Comité Alhambra en 12 réponses >>> Status Les soussignés ont convenu de constituer une association de fait dont ils ont arrèté les statuts comme suit. TITRE PREMIER. - Dénomination et siège. Art. 1 er. - L'association est denommée "Comité Alhambra" Art. 2. - Son siège est établi à 1000 Bruxelles, II peut être transféré par décision du comité de gestion dans tout autre lieu se trouvant dans le secteur d'action de l'association. TITRE II. - Objet et secteur d'action Art. 3. - L'association a pour objet: 1 ° La défense des intérêts collectifs de ses membres, habitant et/ou travaillant dans le secteur concerné ou une partie de celui-ci. A cet effet, elle procède périodiquement à des analyses partielles ou globales jugées indispensables à la connaissance des facteurs influençant favorablement ou défavorablement la vie des habitants et des visiteurs du secteur concerné. 2° Le développement d'initiatives visant l'essor des quartiers concernés. Ces initiatives se situent sur les plans de l'environnement, de la sécurité, de la propreté; de la mobilité et des loisirs, dans un cadre convivial et muiticulturel, indépendant de toute préoccupation politique, religieuse ou philosophique. 3° L'aide à toutes oeuvres philanthropiques ou de bienfaisance sans distinction aucune, se réalisant dans le secteur concerné. 4° Une collaboration permanente avec les associations commerciales ayant leur terrain d'action dans le secteur concerné. Le secteur d'action est situé sur le territoire de la ville de Bruxelles et est limité par les rues des Hirondelles, le boulevard Emile Jacqmain, le boulevard d'Anvers, le Quai du Commerce, le Quai aux Pierres de Tailles et la rue de Laeken. TITRE III. - Membres. Art. 4. L'association est composée de membres effectifs et de membres adhérents. Le nombre minimum de membres effectifs ne peut être inférieur a six. Art. 5. Sont membres effectifs: 1 ° Les comparants au présent acte; 2° Tout membre adhérent, présenté par deux membres effectifs au moins, est admis en cette qualité par décision de l'assemblée générale des membres présents ou représentés, réunissant les trois quarts des voix. Art. 6. - Sont membres adhérents: toute personne habitant ou active dans le secteur concerné, qui signe la liste d'adhérent , et signe les statuts de l'association. Art. 7. - Les membres effectifs et adhérents sont libres de se retirer à tout moment de l'association en adressant par écrit leur démission au comité de gestion. Art. 8. - Le comité de gestion peut suspendre, jusqu'à décision de l'assemblée générale, les membres qui se seraient rendus coupables d'infraction grave aux statuts ou aux lois de l'honneur et de la bienséance. Art. 9. - Un membre est exclu sur décision de l'assemblée générale par simple majorité des voix présentes. Art. 10 - Le membre démissionnaire ou exclu, et les ayants droit d'un membre démissionnaire, exclu ou défunt, n'ont aucun droit à faire valoir sur l'avoir social. TITRE IV. - Cotisations et participation aux frais. Art. 11. - Une cotisation peut être demandée aux membres. Le montant est fixé par l'assemblée générale. En cas d'organisation d'activités, chaque membre reste libre d'y participer ou non. Les frais de participation individuelle doivent être connus d'avance et recevoir l'accord écrit de chaque interessé. Un budget global, detaillé et réaliste doit être établi pour chaque activité. Un décompte détaillé doit être établi immédiatement après la fin de l'activité organisée. L'établissement du budget et du décompte est du ressort du trésorier. TITRE V. - Assemblée générale. Art. 12. - L'assemblée générale est composée de tous les membres effectifs. Elle est présidée par le président du conseil de gestion. Les membres adhérents peuvent y assister sans vote délibératif. Art. 13. - Les attributions de l'assemblée générale comportent le droit 1 ° de modifier les statuts et de prononcer la dissolution de l'association. 2° de nommer ou de révoquer les membres du comité de gestion; ' 3° d'exclure un membre; 4° d'approuver les budgets et les comptes. Art. 14 - Les membres effectifs sont convoqués, avec l'ordre du jour, par le président du conseil de gestion. Ils peuvent s'y faire représenter par un autre membre effectif porteur d'une procuration écrite. Un membre ne peut être porteur que d'une procuration. L 'assemblée doit être convoquée lorsqu'un cinquième des membres effectifs ou adhérents en fait la demande. Tous les membres effectifs ont un droit de vote égal. L'assemblée est valablement convoquée quel que soit le nombre de membres présents ou représentés et les décisions sont prises à la majorité simple des voix, les voix nulles ou blanches non comprises. En cas de partage des voix, celle du président ou du gestionnaire qui le remplace, est prépondérante. Toute proposition signée par le cinquième des membres effectifs ou adhérents, doit être portée à l'ordre du jour. Art. 15. - Les décisions sont consignées dans un régistre de procès-verbaux, signé par le président et deux membres effectifs. Ce régistre est conservé chez le gestionnaire designé par l'assemblée générale. TITRE VI. - Comité de gestion. Art. 16. - L'association est gérée par un comité de gestion, composé de cinq administrateurs au moins et de dix au plus, nommés et révocables par l'assemblée générale et choisis parmi les membres effectifs. Le comité délibère valablement dès que la moitié des membres effectifs est présente ou représentée. Un administrateur ne peut être porteur que d'une procuration. La durée du mandat est fixée à deux ans. Les administrateurs sortants sont rééligibles. Art. 17. - Le comité désigne parmi ses membres un président, un ou deux vice- présidents, un secrétaire, un trésorier et toute autre fonction jugée nécessaire par le Comité. Art. - 18. Les décisions du comité sont prises à la majorité des voix émises par les administrateurs présents ou représentés, les voix blanches ou nulles non comprises. En cas de partage des voix, celle du président ou de l'administrateur qui le remplace, est prépondérante. Art. 19. Le comité ne prend aucune décision à caractère financier ou juridique qui engage ies membres ou l'association, sans avoir obtenu l'accord ecrit de ceux-ci. Le president et !e tresorier sont personnellement responsables en cas de non respect de cette disposition (cfr art. 11). TITRE VII. - Commissions. Art. 21. Le comite de gestion peut constituer une ou plusieurs commissions chargées d'étudier des problèmes dèterminés et de proposer des solutions au comité de gestion et à l'assemblée générale, ainsi que d'organiser les activités envisagées. Il désigne le président et les membres de ces commissions et en fixe l'objet. Le président est choisi parmi les membres effectifs. Des experts sont autorisés à participer aux réunions de la commission. Les commissions ont un rôle consultatif. Les décisions sont prises par ie comité de gestion, après consultation de la commission antérieurement désignée. TITRE VIII. - Règlement d'ordre intérieur. Art. 22. - Un règlement d'ordre intérieur pourra être présenté par le comité de gestion à l'assemblée générale. TITRE IX. Dispositions diverses. Art. 23. - En cas de dissolution de l'association, l'assemblée générale indiquera l'affectation à donner à l'actif net de l'avoir social. Elle veillera à l'affecter de préférence à une association dont l'objet et le secteur d'action sont similaires. Fait a Bruxelles, le 10 Janvier 2005
Jusqu'à la première Guerre Mondiale, plus précisément jusqu'à l'apparition du cinéma, les salles de théâtre drainent un public dont la croissance suit celle de la population urbaine et de son enrichissement progressif. Jusqu'en 1844, Bruxelles ne possède que ses Théâtres Royaux, le Théâtre du Parc et le Théâtre de la Monnaie, ainsi que quelques petites salles de spectacles d'importance marginales. Entre 1845 et 1855 les salles se multiplient par dizaines puis à un rythme variable jusqu'en 1914. L'Alhambra est inauguré en 1846, le Vaudeville en 1847, le Molière en 1867 et le Cirque Royal en 1878. La plupart de ces salles permettent d'accueillir un public nombreux. Le Théâtre de la Monnaie compte plus de 1500 sièges, le Théâtre de l'Alhambra en compte 2500. L'Alhambra fut ouvert en 1846 par Franconi sous le nom de Théâtre du Cirque. Il y présentait notamment de grandes batailles de l'Empire avec plus de 500 chevaux, canons et soldats. Le plus grand succès du XIXe siècle - qui poursuivra d'ailleurs sa carrière au cinéma - semble avoir été 'Le tour du monde en 80 jours', grand spectacle féerique et musical librement adapté de l'oeuvre de Jules Verne.  L'Alhambra fut lié de près à la vie sociale et politique du pays. De multiples séances du Troisième Congrès de l'Association Internationale des Travailleurs, la célèbre Internationale, origine de tous les mouvements de gauche de notre temps, s'y tinrent en septembre 1868. Le théâtre fut mis sous séquestre sous les Allemands en 1915, le maître des lieux était un anglais, Chamberlin. Le 20 janvier 1918, un meeting des 'activistes flamands' s'y tient réclamant l'autonomie de la Flandre. Après la guerre de 1914, un impressario parisien nommé Volterra, s'étant enrichi en faisant partie de la direction du Casino de Paris pendant la guerre, importa à l'Alhambra des spectacles de grande échelle de 1920 à 1933. Ceux-ci n'avaient plus de rapport avec les faits du jour, mais ils déployaient leurs fastes sous des flots de lumière et au son d'une nouvelle musique: le Jazz. Dans les intervalles, entre les revues, Volterra présentait des vedettes en tournée, comme Maurice Chevalier, Mistinguette et quelques autres dont le souvenir est aujourd'hui perdu. En 1933, les frères Van Stalle muent le théâtre en un 'Théâtre populaire d'opérette'. Ils réussirent à faire venir dans leur nouvelle salle l'américaine Jeanette Mac Donald. Le pli était pris et pendant tout un temps, il n'y eut place que pour les opérettes américaines, jadis forts à la mode. Le déclin de l'Alhambra survint en 1955, malgré une ultime apparition d'un certain Gilbert Bécaud, alors au début de sa carrière. La vieille salle fermera ses portes le 30 mai 1957, pour rester abandonnée bien des années. Tout le monde s'y mit pour la conserver, au moins la façade. Le bâtiment fut toutefois rasé dans les années '70
Le Comité