Accueil Dossiers Drogue & prostitution Nos actions Media Le Comité Participer Journaliste? Vidéo Elections Archives Contact NL >>
© Comité Alhambra 2018 - www.comitealhambra.be - www.facebook.com/quartieralhambra - comitealhambra@gmail.com
Comité Alhambra
Ex - ‘Tropicana’ et ses annexes ’Taverne 54’ et ‘City 54’ La Taverne 54 est exploité par l’ancien patron du Tropicana, qui se situait à droite du KVS. Depuis 2005, le Tropicana a régulièrement fait les titres de la presse à cause de ses nombreuses nuisances pour le quartier. Finalement, ce bien a été acheté pour une fortune par le CPAS de Bruxelles afin d’arrêter les nuisances de ce café. Depuis lors, le Tropicana est devenu un centre communautaire en attendant une rénovation lourde. Le patron du Tropicana ne s’est pas laissé démonter pour autant ! Il a repris le restaurant situé de l’autre côté de la rue pour en faire la «Taverne 54 ». La Taverne 54 a déjà été fermée à plusieurs reprises pour des raisons administratives et en 2016 après un meurtre. Mais chaque fois, le café finit par rouvrir. Son fils tient le ‘City 54’ sur le boulevard Emile Jacqmain, aussi un café problématique. Survol 2008 - 2018 2018 Ferméture provisoire par ordre de police du café 'City 54'. Merci bourgmestre Philippe Close!: 28/09 Depuis des années, nous plaidons pour la fermeture des cafés de prostitution dans le quartier. Aujourd'hui, surprise, elles sont placardées d'affiches électorales de l'équipe en place: 26/09 Malgré un meurtre et nos images et vidéos témoignant des nuisances continuelles qu'il engendre, le café de prostitution 'Taverne 54' est de nouveau ouvert: 19/09 Retrait des terrasses des cafés de prostitution: l'effet est immédiat: 18/07 Fermeture café de prostitution 'Taverne 54' par ordre de police. Contrôles de police dans le quartier: 29/05 VIDEO: Café de prostitution 'Taverne 54': 23/05 L’état fédéral met la dernière main à un accord qui doit aider les communes dans leur lutte contre les cafés, hôtels et night shops liées à des réseaux maffieux, comme par exemple le 'Taverne 54', 'Jimmy Bar', 'City 54', 'Alina', etc: 13/05 Mail à Mme Marion Lemesre concernant le problème de la prostitution exercée au départ de certaines terrasses (Jimmy Bar, Blue Diamond, Alina, Terminus, etc) + Réponse. Commé déja annoncé, la Ville ne va pas renouveler les permis de terrasses des cafés abritant la prostitution: 12/02 2017 Le café 'City 54' (ancien 'Papila') est fermé par ordre de police pour 3 mois: 30/11 ‘Verschillende prostitutiebars Alhambrawijk tijdelijk dicht’ - Bruzz - 10/11 Ce weekend les cafés de prostitution dans le quartier ont été controlés. Samedi soir vers 22h et Dimanche vers 13h une vingtaine de policiers ont fait une déscente aux établissements ‘Taverne 54’, ‘Jimmy Bar’, ‘Terminus’, ‘Diamond Bar’, etc: 30/10 Café Tropicana: Merci Kasper et ‘Vrienden van Brussel’ pour tous ces bons moment ensemble. C'etait vraiment agréable: 18/06 Tropicana: 'Ateliers J&J' Expo Vernissage + portes ouvertes: 16/06 Réouverture du 'Taverne 54 ': 03/03: Quel commerce peut survivre à 7 mois de fermeture forcée, après un meurtre dans ses locaux? ‘Taverne 54’, intensément lié à la prostitution de rue sauvage, est de nouveau ouvert après la reconstitution du meurtre par la police dimanche passé. ‘Prostitutiecafé Tropicana omgetoverd tot buurthuis’ - Het Laatste Nieuws : 02/03

‘Tropicana wordt ontmoetingsplaats’ - Bruzz - 07/02

2016 'Taverne 54' fermé par ordre de police pour 3 mois: 24/10 Réponse de la ville à notre mail concernant le café 'Taverne 54': 13/10 ‘Taverne 54’: mail au bourgmestre: ‘Lors de notre dernière réunion publique, vous nous avez indiqué que la Ville ferait fermer le café 'Taverne 54' une fois que sa fermeture liée à l’enquête judiciaire aurait expire.’: 13/10 Suite aux événements de hier, 'Taverne 54' est fermé par ordre de police (on ne sait pas encore pour combien de jours): 12/08 Et encore une fois Taverne54/prostitution/drogues: 11/08 2015 Contrôle de police au ‘Café 54’: 19/12 Café Tropicana: les travaux de renovation vont commencer bientôt: 14/12 Le restaurant sur le coin en face du KVS est repris par le patron de l'ancien Tropicana. Le restaurant s’appelle maintenant ‘Taverne 54’. Le patron a déja un bar - ‘City 54’ - sur le boulevard Emile Jacqmain. Le ‘Taverne 54’ est occupé par des prostituées et des dealers qui racolent en terrasse, comme ses comparses, il compte plusieurs bingos et l'ancien gérant du ex Tropicana y est présent de manière quasi journalière: 25/11 Le comité a contacté le cabinet du bourgmestre concernant deux bars dans la rue de Laeken: 21/10 Bientôt un nouveau Tropicana en face de l’ancien Tropicana? : 28/05 2014 Tropicana est vidé. Il y a un grand container devant le bâtiment et des ouvriers vident les étages: 01/09 Tropicana définitivement fermé par ordre de police: 13/03 Le CPAS de Bruxelles vient d’achter la maison rue de Laeken 150 (à coté du Tropicana) en vente publique: 01/04 Tropincana fermé pendant 6 mois: 13/03 Tropicana voor de 3de keer heropend - Brusselnieuws.be : 14/01 Tropicana de nouveau ouvert ..: 06/01 2013 Prostitutiebar Tropicana opnieuw dicht - Brusselnieuws.be : 05/10 Tropicana fermé par ordre de police: 04/10 Tropicana de nouveau ouvert ... : 13/08 ‘Le café Tropicana rue de Laeken est à nouveau fermé’ - LaCapital.be: 23/08 Tropicana fermé par ordre de police: 17/08 Le sulfureux Tropicana a rouvert - DH.be: 20/06 Tropicana de nouveau ouvert ... : 16/06 Réunion d’information du bourgmestre concernant l’achat du café Tropicana et le nouveau règlement de police contre les nuissances liées à la prostitution de rue: 05/06 Le CPAS de Bruxelles achète le bar de prostitution Tropicana - l’avenir.net: 06/05 OCMW Brussel-Stad koopt prostitutiebar Tropicana - Brusselnieuws.be : 05/05 Le Comité Alhambra propose la Ville de Bruxelles d’acheter l’immeuble ‘Tropicana’ en vente publique. : 15/04 Tropicana fermé par ordre de police: 18/03 2012 Le Café Tropicana est maintenant ouvert 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. C’est devenu le point de chute de toutes les prostituées du quartier. Les appartements de cet immeuble sont loués à des prostituées, ce qui n’était pas le cas précédemment. Le Café Tropicana est l’exemple de l’évolution du quartier: les prostituées ne sont pas inquiétées par le politique et s’établissent sans cesse plus profondément dans le quartier. Nous sommes loin des fermetures forcées du café il y a quelques années. Le café est maintenant plus ouvert qu’il ne l’a jamais été auparavant et complètement axé sur la prostitution: 20/03 2010  La police - cinq combis en force - a investi le café . Les prostituées et des clients ont été arrêtés: 24/09  Café Tropicana - juste à côté de la KVS - à nouveau ouvert. Après chaque fermeture le café change de propriétaire ‘sur papier’. Ainsi ils contournent l’ordre de fermeture déclaré par la police et le bourgmestre (voir plus loin). Cette tactique est appliquée depuis maintenant plusieurs années : le 'Zotteghem Junior' (filiale du Zotteghem de la rue d’Aerschot) devient ‘café Tropicana’ et ensuite ‘Le Limbourg’. Malgré ces changements de nom, il demeure un café louche de prostitution qui génère des nuisances et attire la criminalité: 21/01 2009 Café Tropicana/Limbourg a dû fermer ce matin ses portes sur ordre du bourgmestre suite à une foule de plaintes de riverains: 03/12 Le café Tropicana a ouvert ses portes à nouveau, il s'appelle maintenant 'Café Limbourg'. L'intérieur est resté similaire, nous ne savons pas si cela signifie qu'ils visent la même clientèle qu'auparavant: 6/10 ' ... Enfin, il va sans dire que tous les établissements du quartier liés directement ou indirectement au phénomène de prostitution font l’objet  d’une étroite surveillance de la part des services compétents. Sur base du règlement général de police, la moindre récidive sans le chef d’un même  exploitant peut aboutir au prononcé d’une sanction administrative par le Collège des Bourgmestre et Echevins. Je porte d’ailleurs à votre  connaissance que le travail de la police relatif à un établissement du quartier connu pour être fort lié au phénomène de prostitution dans le  quartier a porté ses fruits puisque ce dernier est actuellement fermé ...': 01/07  Lettre du bourgmestre Thielemans: juillet 2009 Le café de prostitution Tropicana – juste à côté de la KVS – est maintenant fermé depuis plus d’un mois. L’effet a été senti dès le premier jour: plus de  jeux de chat et souris entre la police et les prostituées qui se réfugiaient dans le café, plus de surcharges de bruit et autres jusque tard dans la nuit, plus  de patron de café arrogant qui ne se souciait aucunement du voisinage … La nervosité qui émanait de ce café dans tout le quartier a disparue et nous en  sommes bien sûr satisfaits: 01/07 lettre à bourgmestre Thielemans: juillet 2009  Le café Tropicana a aujourd'hui du fermer ses portes. Selon une affiche sur les volets cela s'est fait sur ordre de police.la durée de la fermeture du café  est encore non connue: 29/05  'C'est avec un grand étonnement que je prends connaissance de votre news letter. Pour notre part nous avons consté qu'une affiche d'Ouri avait  été placée sur le Tropicana et ne voulant pas du soutien de cet établissement responsable de nuisances importantes, nous l'avons immédiatement  fait retirer. Elle est restée moins de 24 heures, totalement à notre insu. Si une affiche réapparaissait, n'hésitez pas à nous le signaler, nous la  retirerions immédiatement.  Bien à vous, Etienne Lambert, Chef de Cabient de Mohamed Ouriaghli': 28/05  lettre à bourgmestre Thielemans: mai 2009 Cette annee aussi le cafe de prostitution tropicana s'est vu refuser l'autorisation de terrasse. S'ils essaient de placer une terrasse ce qu ils ont tenté deja  une fois vous pouvez appeler le numéro du commissariat de police de la rue marché aux charbon 02 279 79 79 Ils interviennent alors immediatement:  05/05 lettre à bourgmestre Thielemans: avril 2009 2008: Durant la réunion publique ‘Forum’ en la salle des fêtes de la place Sainte Catherine, en présence des échevins El Ktibi, Ceux et Close, le bourgmestre Thielemans a informé largement les habitants du quartier que la Task Force Prostitution qui prend en charge la problématique de la prostitution a pris un nombre de décisions. Elles seraient appliquées bientôt. Une des mesures est la fermeture du café accueillant la prostitution 'Tropicana', et ceci pour une durée de un mois: 18/11 Le café des prostituées Tropicana continue de poser une terrasse. Malgré l’interdiction le café a placé à plusieurs reprises une terrasse. Les souteneurs et les prostituées en ont fait usage immédiatement afin de racoler des clients. L’exploitant du café Tropicana fait fi de la décision des autorités de la ville. Pour les habitants du quartier il n’y a qu’une seule solution pour cet établissement qui depuis des années amène une surcharge de nuisances et ne veut pas collaborer avec les riverains, ni avec les autorités: une fermeture définitive!: 01/06 Autorisation de terrasse au café Tropicana refusée. Café Tropicana – le café de la prostitution à côté de la KVS, ne recevra pas d’autorisation de terrasse pour l’été à venir. Malgré que les habitants se plaignent des surcharges de nuisances provoquées par le café Tropicana depuis pas mal de temps et qu’il existe des preuves du lien entre le milieu de la prostitution et le café Tropicana - des images de ceci ont été placées par des riverains sur You Tube, la police a dressé de nombreux PV, etc…- l’été dernier une autorisation de terrasse fut quand même accordée. Les prostituées avaient ainsi le champ libre pour racoler les clients (la police ne peut intervenir sur la terrasse…) ce qui provoquait des surcharges surtout durant la nuit. Des habitants continuèrent d’exercer une pression, la police a dressé des PV et la conseillère communale Els Ampe a interpellé, début avril, le Bourgmestre avec pour suite qu’il a quand même été décidé de refuser de renouveler cette autorisation. Comme comité des habitants nous sommes bien sûr satisfaits de cette décision logique. Cela prouve que la Ville de Bruxelles peut effectivement intervenir, en faisant preuve d’un peu de bonne volonté toutefois ...: 01/05 Lettre à bourgmestre Thielemans: février 2008 Interpellation du conseil communal: avril 2008
Ex café Tropicana                                   Nouveau café Tropicana (en face de l’ancien) : ‘Taverne 54’